Projet d’aménagement rue Augustin Vincent à St André

Un projet d’aménagement rue Augustin Vincent à St André de la Marche a débuté fin octobre pour une durée de 20 mois, sur l’ancien site de l’usine Durand-Chéné. Une marche de plus vers la redynamisation des bourgs, avec pour cette opération des logements et un espace dédié à l’offre de soins, et idéalement située au cœur de la vie locale.

Une situation privilégiée, au centre de la dynamique locale

Ce projet est idéalement situé, offrant une place prépondérante au cœur de la dynamique Andréataine avec les écoles, le restaurant scolaire, un centre social en cours de rénovation par Sèvremoine, et entouré des espaces qui contribuent à la qualité de vie locale : les espaces verts, l’étang, les liaisons douces…

 Un potentiel de développement au cœur de St André

Dès l’élaboration du Plan Local d’Urbanisme de Sèvremoine, le site vacant de cette ancienne usine de fabrication de chaussures, rue Augustin Vincent, avait été identifié comme ayant un important potentiel de développement du fait de sa situation privilégiée au cœur du bourg de St André de la Marche. Une Orientation d’Aménagement et de Programmation (OAP) préconisait la mise en place d’une liaison douce entre le projet à venir, le parc et le cœur de bourg, la valorisation de l’église avec le développement d’une véritable place en face de celle-ci, et surtout la création d’une vingtaine de logements, avec des services en rez-de-chaussée. Lors des études pré-opérationnelles, les diagnostics ont révélé la présence de pollutions sur le site. Afin d’y remédier, Sèvremoine a financé les travaux de dépollution par une entreprise qualifiée en novembre 2020 et afin d’assurer la transparence sur ces travaux, une plaquette d’information sera remise aux futurs occupants

Des logements et un espace pour l’offre de soins

Le projet, porté par un investisseur privé et dans lequel la commune s’inscrit en facilitateur, consiste en la construction d’un bâtiment collectif à 2 étages, qui accueillera au total 19 logements, et de 4 maisons mitoyennes. Des box de garage en bois au sud de la parcelle, offriront le stationnement nécessaire aux résidents.

Un espace de 183 m² accueillera 3 cabinets de consultation dédiés au domaine médical. Réalisé à la demande de Sèvremoine pour renforcer l’offre de soins, il sera rétrocédé à la commune pour un montant de 297 800 €. L’aménagement intérieur des cellules sera pris en charge par Sèvremoine et une réflexion sera menée en collaboration avec les professionnels qui s’y installeront, afin de répondre au mieux à leurs besoins. Le reste de l’îlot sera propriété de Maine-et-Loire Habitat. L’implantation des cabinets médicaux en rez-de-chaussée soulignera la perspective vers l’église tout en assurant leur accessibilité. 6 places de stationnement leur seront par ailleurs dédiées et une liaison douce agrémentée de massifs végétalisés reliera le parc à l’impasse des Aires, pour le bonheur des promeneurs.

L’aménageur prévoit une livraison des cellules médicales en 2022 et des logements en 2023.

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×