Plantation d’un ilot boisé au Longeron

Sèvremoine s’engage dans la préservation de la biodiversité et la valorisation du patrimoine arboré du territoire, en proposant la plantation d’un ilot boisé au Longeron. Ce projet s’inscrit dans le cadre d’actions menées dès aujourd’hui et tout au long de l’année 2022 à Sèvremoine, et dont l’événement phare sera le Grand Défi de la biodiversité en juillet 2022.

La technique de l’ilot boisé, une plantation dense

La technique est tirée du concept de « micro-forêt » créé par le Japonais Akira Miyawaki. Il s’agit de planter des espèces locales variées avec une forte densité de plantation sur un terrain préparé, fertilisé et paillé avec des matières naturelles. On sélectionne donc des arbustes mais aussi des arbres et fruitiers pour la plantation de cette forêt miniature. Ainsi, une palette végétale étendue de 25 espèces est utilisée pour une plantation dense de 3 à 5 essences par m². Dans notre région on peut y retrouver : Cormier, Cornouiller, Aubépine, Érable champêtre, Sureau ou encore Châtaignier.

Favoriser la biodiversité, un défi collectif

Ce nouveau concept se développe dans d’autres villes et a été initié par les agents des services techniques du secteur Sud de la commune de Sèvremoine en concertation avec les élus. Le projet du Longeron a pour but de récréer une petite forêt à deux pas du bourg, en créant un ilot boisé propice à la formation d’un écosystème complexe semblable à celui d’une forêt naturelle. Il s’agit de réintroduire de la biodiversité, de créer un espace pédagogique et de continuer le développement des plantations d’arbres sur la commune. 900 arbres seront ainsi plantés sur 300 m².

À deux pas du bourg du Longeron, le long de la RD91, cette plantation a eu lieu le mardi 30 novembre 2021 à partir de 9h en présence des équipes espaces publics du secteur Sud, des classes de CE1/CE2 et CM1/CM2 de l’école de l’Arche de Noé, de l’association Prosper Amiot – section sentiers de randonnées et de techniciens de l’association Mission Bocage. Durant la journée, 3 groupes d’élèves se sont succédés pour participer à la plantation : préparation des plants (taille des racines et pralinage) et plantation. Le paillage et la barrière seront réalisés les jours suivants par l’association avec les services techniques. Cette parcelle est accessible par la liaison douce qui longe le lotissement.

Coût global de l’opération : 5 000 € TTC dont 800 € de subvention « Reforest’action ».

 

 

 

 

 

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×