Feux d’artifices privés | Les bons réflexes

La période estivale est généralement la plus propice à l’utilisation de feux d’artifice, que ce soit à l’occasion de la fête nationale du 14 juillet, des nombreuses fêtes patronales, des festivals ou encore des fêtes privées.

Afin de garantir la sécurité du plus grand nombre et de limiter les risques d’incidents, voici un rappel de la réglementation en vigueur quant à l’utilisation de feux d’artifice :

  • Chaque année en France, des centaines de traumatismes par pétards se produisent, pouvant entraîner chez les victimes des brûlures des mains, de la face et des yeux, voire des traumatismes au niveau de l’oreille. Le respect des précautions d’usage est donc primordial pour réduire au maximum le risque d’accident.
  • L’utilisation des artifices de divertissement et articles pyrotechniques est encadrée sur tout le territoire national :
    – Les responsables de spectacles pyrotechniques doivent avoir l’autorisation du Maire de la commune et faire une déclaration à la préfecture du département au moins un mois avant la date du spectacle si ce dernier comporte des artifices de catégorie F4 et/ou s’il contient plus de 35 kg de matière active.
    – Pour les particuliers, si la mise à feu des artifices se déroule ailleurs que sur la propriété du tireur, il faut demander l’autorisation au propriétaire du terrain. Si le terrain est municipal, il faut demander l’accord à la Mairie saisie en sa qualité de propriétaire.

Respect de la réglementation en vigueur

Par ailleurs, tous doivent respecter les réglementations en vigueur à savoir les éventuels arrêtés municipaux (respect des normes et distances de sécurité propres à l’emploi de chacun de ces produits).
Les feux d’artifices sont interdits à l’intérieur et jusqu’à une distance de 200 mètres des bois, forêts et plantations. Ils ne doivent pas entraîner un danger pour le voisinage et les usagers des axes routiers et ferroviaires.

De plus, les feux d’artifice peuvent représenter un vrai risque en cette période de sécheresse et de vents parfois. Nous vous invitons donc à la plus grande prudence.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×