Des cyanobactéries dans les rivières de Sèvremoine

L’EPTB de la Sèvre Nantaise nous informe de l’apparition de cyanobactéries dans nos rivières à Sèvremoine et celles-ci pouvant être toxiques, il convient notamment de ne pas s’en approcher. Avec les chaleurs estivales et la baisse du niveau des eaux dans la Loire et les rivières, des cyanobactéries peuvent se développer dans les zones où le courant et la profondeur sont faibles et où la transparence de l’eau laisse entrer les rayons du soleil. Retrouvez dans cette page le point de situation et les informations à connaître. Mise à jour au 17 septembre 2020.

Les mesures de surveillance du milieu à Sèvremoine, via l’EPTB de la Sèvre Nantaise, ont permis de détecter l’apparition dans nos rivières d’algues bleues ou cynaobactéries présentes depuis juillet sur la Moine et plus particulièrement concentrées sur Sèvremoine : à Beau Rivage – St André de la Marche, Chemin des pêcheurs – La Renaudière et au pont de Moine – Montfaucon-Montigné, des sites fréquentés. Afin d’avertir les habitants et les riverains, l’EPTB a distribué des flyers d’information et installé des panneaux sur les communes déléguées concernées en juillet.

Empêcher les chiens de se baigner ou de s’abreuver sur ces zones

Il convient particulièrement d’empêcher les chiens de se baigner ou de s’abreuver en bordure de rivière et d’éviter les zones particulièrement touchées par ce phénomène : pour rappel les chiens sont reconnus comme une sentinelle précoce de la présence de ces toxines en raison de leur comportement de jeu et de leur appétence pour ces amas noirâtres. L’apparition de cas de mortalités de chiens malgré le communiqué de presse diffusé le 30 juillet par la préfecture rappelle la nécessité d’une diffusion large de cette information , afin d’informer le public de vacanciers qui n’a pas la mémoire des cas survenus ces dernières années.

Les symptômes possibles pour l’animal : dans l’heure suivant l’ingestion de l’eau ou d’algues contaminés : nausées, vomissements, tremblements, faiblesse musculaire, convulsion,coma

Précautions à prendre pour l’homme :

Il est rappelé qu’il est strictement interdit de se baigner dans la Loire compte tenu des risques importants de noyades associées aux zones de courant imprévisibles et fortement déconseillé dans les autres cours d’eau et plans d’eau non surveillés. Une surveillance étroite des enfants doit être assurée au bord de l’eau. La baignade et les activités aquatiques sont également interdites sur la Moine.

Les mesures d’hygiène générale permettent d’éviter les risques pour la santé humaine :

  • éviter de manière générale de toucher tout objet ayant été en contact avec les algues sur les plages et grèves (cailloux, bois…) ;
  • ne pas pratiquer d’activités nautiques dans des zones où des amas d’algues sont accumulés ;
  • éviscérer et étêter les poissons (petite friture).

En cas de doute, consultez un professionnel de santé.

Pour connaître toutes les informations ou resté informé sur l’actualité à ce sujet : consultez le site de la préfecture de Maine et Loire.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×