Stage vidéo-mémoire :
descriptif du projet
 

 

La-culture-pour-et-par-les-jeunes

Ce projet était une opportunité pour les jeunes âgés de 15 à 30 ans, d'apprendre et de s'initier au matériel de tournage avec l'aide de professionnels, afin d'interviewer des anciens de la chaussure qui détiennent un savoir spécifique dans le territoire.

Quoi ?

Il s'agit de témoignages réalisés par groupes de jeunes relatifs aux métiers de la chaussure, dont l'objectif est l'appropriation du patrimoine industriel par les jeunes grâce à la rencontre de témoins, tout en favorisant le lien intergénérationnel.

Compétences pédagogiques :
- Apprentissage des techniques journalistiques d'entretien et de recueil de témoignages : savoir poser des questions ouvertes, écouter les réponses, construire un récit, recueillir les droits d'utilisation...
- Découvrir les métiers de l'audiovisuel ou se perfectionner suivant le profil du jeune : manipuler le matériel de tournage et le logiciel de montage, savoir organiser les sons et les images, s'éduquer aux médias et en comprendre les codes...

Pourquoi ?

Thématique inscrite dans le territoire
Sur le territoire de Moine et Sèvre, l'industrie de la chaussure émerge au cours du XIXe siècle afin de faire face à la crise que connaissent les industries du textile. Cette reconversion se concrétise par les premiers ateliers à St Macaire en Mauges. Progressivement, ces ateliers s'implantent dans les villages avoisinants. Après la Première Guerre Mondiale, ces ateliers deviennent des usines du fait de leur succès et de la mécanisation en cours. La performance est telle qu'on parlera alors de "pays des usines à la campagne" en référence à ce territoire. Aujourd'hui, ce savoir-faire de la chaussure disparaît. Il est donc nécessaire de collecter cette mémoire dès à présent, d'où l'implication de la jeune génération afin de sauvegarder ce patrimoine en péril. L'intérêt est multiple et se décompose en deux volets : du point de vue patrimonial et technique en lien avec les métiers de l'audiovisuel.

Volet patrimonial
- S'approprier l'histoire locale du "pays des usines à la campagne"
- Sensibiliser un nouveau public à la richesse et la diversité de ce patrimoine
- Conserver la mémoire : enrichissement de la connaissance de l'histoire de la chaussure
- Valoriser cette mémoire au sein du Musée des Métiers de la Chaussure lors de l'évènement célébrant les 20 ans du site et même après en intégrant la scénographie du musée

Volet technique en lien avec les métiers de l'audiovisuel
- Ce choix de média est pertinent au sens où il est attrayant pour les jeunes
- A l'issue du stage, les jeunes maîtriseront la technique et pourront recueillir d'autres témoignages auprès des membres de leur famille ou d'autres témoins

Qui ?

Pour qui ?
- 16 jeunes âgés de 15 à 30 ans de la Communauté de Communes de Moine et Sèvre (Le Longeron, Montfaucon-Montigné, La Renaudière, Roussay, St André de la Marche, St Crespin sur Moine, St Germain sur Moine, St Macaire en Mauges, Tillières, Torfou)

Avec qui ?
- Des professionnelles de la production audiovisuelle : Nelly RICHARDEAU et Noémi THEPOT de l'agence Figure-toi productions
- 8 témoins, anciens de la chaussure

Les partenaires
- Le Centre Social Indigo intercommunal
- Le Musée des Métiers de la Chaussure
- Les associations d'histoire locale
- Le réseau des bibliothèques de Moine et Sèvre

Soutien
- Région des Pays de la Loire

Comment ?

Communication
Afin de mener à bien ce projet, des supports de communication (affiche et flyers) vont être distribués au sein de différents lieux. Ces relais permettront la promotion du projet à destination des jeunes du territoire âgés de 15 à 30 ans. Les lycéens et étudiants vont faire l'objet d'une communication spécifique.

Généralités du projet
Globalement, la durée du stage s'étalera sur huit journées, intégrant un temps de restitution. Les jeunes s'engagent à suivre l'intégralité du stage après inscription, sachant que c'est gratuit. Si les jeunes sont mineurs, un formulaire d'autorisation parentale est prévu.

Déroulement du projet
Lors des premiers jours, les jeunes vont être encadrés par des professionnels afin d'apprendre à manipuler le matériel de tournage (caméra, micro) dans le but de s'approprier la thématique de la chaussure. À cette occasion, un matériel de prise de vue est loué. Il sera le même pour tous. Ensuite, ils vont devoir organiser des interviews, soit avec des témoins de leurs connaissances, ou grâce aux contacts du Musée des Métiers de la Chaussure et des associations d'histoire locale de Moine et Sèvre. Les tournages pourront se dérouler au Musée des Métiers de la Chaussure, où les témoins auront accès aux machines ou directement chez le témoin, en fonction des préférences de l'interviewé. Une fois les images tournées et les témoignages recueillis, les jeunes apprendront à utiliser un logiciel de montage prévu à cet effet, toujours avec l'accompagnement des professionnels. Les séquences montées feront l'objet d'une restitution à l'occasion des 20 ans du Musée des Métiers de la Chaussure.

Quand ?

- Une journée de lancement est prévue : le samedi 11 avril 2015. Amorce : Visite du Musée des Métiers de la Chaussure et présentation des encadrants.
- Durant une semaine de vacances scolaires, du 13 au 17 avril 2015, les jeunes formés par l'équipe de Figure-toi productions vont tourner leurs films-portraits
- Une journée de finalisation et restitution : le samedi 18 avril 2015 dans l'après-midi au sein du Musée des Métiers de la Chaussure en lien avec les 20 ans du site

Où ?

- Le Musée des Métiers de la Chaussure - 6 rue Saint Paul 49450 St André de la Marche
- La Médiathèque intercommunal St Exupéry - 6 rue Jean Moulin 49450 St Macaire en Mauges

Télécharger le dossier de présentation

Plus d'infos :
C.C. Moine et Sèvre
Service "Patrimoine"
T.  02 41 64 76 33
patrimoine@moineetsevre.fr

 


Informations complémentaires

Partager, relayer le contenu de cette page

bandeau 1520x132.jpg