Les aides
pour la création
et la reprise
d'entreprises

 


Prime Régionale
à la Création d'Entreprise
(PRCE)

Subvention destinée à soutenir la création d'entreprise dans les secteurs de l'industrie (production et services qualifiés à la production industrielle) et des technologies innovantes.
Les projets doivent prévoir la création sous trois ans d'au moins 3 emplois à durée indéterminée (dirigeant inclus) et à temps plein ou équivalent temps plein.
Le montant de la subvention est de 5 000 € par emploi à concurrence de 10 emplois dans la limite des fonds propres apportés pendant la durée du programme de trois ans et du montant des investissements matériels et immatériels (hors immobilier) réalisés par l'entreprise sur la durée du programme.

 

Prime Régionale
à l'Emploi
(PRE)

Subvention aux entreprises (PME au sens communautaire) qui s'implantent dans les Pays de la Loire en prévoyant la création sur 3 ans d'au moins 11 emplois (dirigeant exclu).
Elle concerne les secteurs de l'industrie et des services qualifiés à l'industrie, délocalisables et non exclusivement dépendants d'un marché local.
Le montant de cette aide est fixé au cas par cas, en fonction notamment des besoins de financement et du programme de recrutement présenté, après concertation en amont avec les collectivités infrarégionales et sur avis du comité technique ad hoc. Le minimum est de 5 000 € par emploi sur 3 ans dans la limite d'un plafond de 160 000 € par entreprise et par an.

 

Anjou Initiative

Prêt d'honneur personnel à 0 % sur 4 ans, sans garantie, mobilisable dans le cadre d'une création ou d'une reprise d'entreprise générant 5 emplois minimum sur 3 ans et nécessitant des besoins de financement substantiels.
Le dispositif s'adresse aux secteurs de l'industrie, de l'artisanat de production et des services qualifiés aux entreprises.
Le montant du prêt d'honneur est compris entre 7 500 et 23 000 € (remboursable sur 4 ans) et peut être abondé par un prêt créateur bancaire du même montant à taux privilégié, le tout devant être apporté en fonds propres dans l'entreprise (capital, compte courant bloqué).
En plus du prêt d'honneur, le dispositif offre un parrainage pour l'accompagnement des nouveaux créateurs/repreneurs.

Site Internet : www.anjou-initiative.com

 

Pays
d'Anjou Initiative

Prêt d'honneur personnel à 0 %, sans garantie, d'un montant compris entre 1 600 et 7 600 € à apporter en fonds propres dans l'entreprise dans le cadre d'une création ou d'une reprise d'entreprise en milieu rural (tous secteurs d'activité éligibles).
La création d'un seul emploi est suffisante (y compris celui du chef d'entreprise) pour bénéficier de cette aide.

Site Internet : www.pays-anjou-initiative.com

 

Prêt
à la Création
d'Entreprise (PCE)

Ce dispositif de prêt, géré par OSEO, s'adresse à toutes les entreprises en phase de création, quel que soit leur secteur d'activité (à l'exclusion des secteurs de l'agriculture, de la promotion immobilière et de l'intermédiation financière), y compris par rachat de fonds de commerce, et ce à l'intérieur d'un programme n'excédant pas 45 000 € HT.
Il est destiné à financer la trésorerie de départ, les investissements immatériels (frais commerciaux, publicité, ...) et les aléas de démarrage.
Son montant est compris entre 2 000 et 7 000 €, et il complète un premier concours bancaire à plus de 2 ans (financement de matériel, véhicule,...) d'un montant au moins égal à 2 fois le montant du PCE (montant du prêt d'accompagnement au moins égal à celui du PCE dans les zones urbaines sensibles).
Remboursable sur 5 ans (remboursement seulement à partir du 6e mois, en 54 mensualités constantes), il est sans caution personnelle ni garantie, et son taux est identique à celui du prêt bancaire.
A noter que le prêt bancaire d'accompagnement peut être garanti jusqu'à 70 % par OSEO.
Le PCE est obtenu directement auprès de la banque qui le prescrit.

 




Informations complémentaires

Partager, relayer le contenu de cette page

bandeau 1520x132.jpg